22 avril 2008

Mais qui est-ce?

Mais qui est ce donc Nicolas Sarkozy? Parce que dans 40ans, lorsque nous ne serons plus qu'une victuaille livré aux douleurs mutilantes des vies qui se terminent. Sous peu débarrassé du carcan du travail. Le cheveux blanc, le cheveux absent, avec cette odeur d'urine moisi dans le sillage...il faudra bien répondre aux enfants qui nous accuserons d'avoir vécu sous une fourbe talonnette, comme on accroche encore des francisques à tous les vieux de 2008 qui nous piquent nos places à la caisse du Franprix.Mais qui c'est ça Sarkozy?... [Lire la suite]
Posté par carlogiuliani à 00:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 avril 2008

Chimère

Laurence Parisot comprend les lycéens. Non pas ceux de Montreuil dont Dominique Voynet, nouvelle élue de la ville, à suspendue le voyage en Chine pour des raisons d'ardoises...et peut être d'actualité fiévreuse. Non, Laurence Parisot comprend ceux qui battent le pavé depuis plusieurs jours contre les 11000 postes de l'Education Nationale que d'un coup de craie, il est prévu de rayer. C'est comme ça, les manifs ont parfois des soutiens que les manifestants eux même ignorent. Alors voilà la présidente du MEDEF comprend et si nous... [Lire la suite]
Posté par carlogiuliani à 18:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 avril 2008

Je me mouche dans vos réformes et pisse sur vos mannes

   
Posté par carlogiuliani à 19:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 avril 2008

Le jeudi 1er mai sera...noir

Posté par carlogiuliani à 23:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 avril 2008

Lorsque nous interdirons le suffrage universel aux nains

Sylvio Sarkozy, revenu de sa table d'opération chirugicale, à de nouveau réussi à cambrioler les urnes italiennes. Entre la peste et la grippe carabiné qu'incarnait le Bayrou local, les électeurs se sont une nouvelle fois ennuyés. Paralysé depuis 60 ans par une cacophonie politique, qui n'a d'égale que notre bonne vieille quatrième république, les italiens s'en sont donc remit à ce "cavaliere" qui a en 40 ans de carrière politique à su conjuguer lifting, fascisme et capitalisme. Ce ne sera que la quatrième fois que l'Italie... [Lire la suite]
Posté par carlogiuliani à 23:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 avril 2008

Décharné

Alors voilà en quelques mots ça se passe de nos jours, en pleine famine mondiale, comme si cette torture des ventres s’étaient interrompu un jour. Et là tout à coup, s'érige en modèle noir et blanc, à 91000 dollars, un corps décharné. Nu, non mais presque, puisque les mains cachent les prétextes de nos survies.L’icône représenté, fut-elle d'une banalité froide, est toute dévouée pour  reprendre le flambeau du narcissisme pathologique. Et puis tout ça continu comme si une imprégnation malsaine s'était emparée du corps social, ou... [Lire la suite]
Posté par carlogiuliani à 17:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2008

Bienvenue en enfer!

Au nez et à la barbe de la police, une banderole haineuse venue insulter l'avenir...scandaleux!!!!
Posté par carlogiuliani à 15:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 avril 2008

PoiZon d'avril

Et puisqu'elle lui ressemble tant...pourquoi devrait il échapper à son destin?     
Posté par carlogiuliani à 21:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 mars 2008

100

100. Parce que la propagande des symboles est plus forte que leurs contenues. Et les hommes apprécient de voir se balancer des chiffres ronds de l'autre côté des vitrines. On appel cela la valse des étiquettes. Une valse à 1000 francs c'est encore plus troublant. Et puis le trouble c'est aussi un peu de fièvre. Fièvre acheteuse qui froisse les fronts de sueurs lorsqu'en fin de mois, il faut éponger les dettes. Dettes publiques, reflet de soi. Soie des robes estampillés du sceau de la gardienne du VIIème. Le dénuement est... [Lire la suite]
Posté par carlogiuliani à 22:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2008

Et si c'est un homme

D'une récession, nous connaitrons un jour bien plus que ce terme. Le capitalisme est une promesse. Une promesse faites à tous les doigts cornés et usés. Aux toux de bave. Aux toux de sang. Aux toux de bave et de sang mêlées. Aux lombaires brisées des caissières arc boutées. Aux bouches des élèves de mensonges asphyxiées. Aux usines et à ses cadavres soudés. Aux pêcheurs par le mazout harponné et aux veuves des ouvriers de chantiers, le capitalisme est une promesse, juré craché.D'une récession poindra, le jour nouveau, une dépression.... [Lire la suite]
Posté par carlogiuliani à 00:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]