03 septembre 2007

MA COMPAGNE

...Ma compagne à le corps mou et le teint blême. Sa tête fume, d'une intelligence presque invisible, teintée de gris. Si je l'allume, son corps s'embrase et ma bouche vient à elle presque aussi vite. Je ne sais d'où elle vient, mais elle reste cette étrange mélange qui sait faire chavirer les Hommes. De l'aube des jours qui se suivent et se ressemble, l'aguicheuse m'aggripe le ventre et me tord les arcanes, jusqu'à tard dans la nuit. Elle est fête. Elle est ma main qui prolonge les lignes chaque fois un peu plus loin. Certain, à... [Lire la suite]
Posté par carlogiuliani à 18:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 septembre 2007

Du retour du monde des morts

J'aime les morts mais plus que tout...les presque mort. Ceux que l'on intubent et que l'on maintient à la vie parce qu'il est trop difficile de s'en séparer. C'est moche mais c'est ainsi. Et lui, l'homme aux cheveux gris et aux mains rouges. Qui bâtit un mur au lieu de bâtir la paix. Qu'en est t'il de cet homme et de ses tuyaux au fond de la bouche. Peut être viendra t'il faire un tour au Val de Grace...l'hôpital où l'on aime les morts...vous voyez je ne suis pas seul Alexis.L
Posté par carlogiuliani à 22:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2007

Raymond n'est pas mort

Son dernier commentaire politique : biiiiiiiiiippp....biiiiiipppp....biiiipppp
Posté par carlogiuliani à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2007

Des novellas toutes fraîches de la présidence

Posté par carlogiuliani à 17:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2007

FAST AND FURIOUS

Et s'éblouit la France, comme un lapin dans les phares d'une 607, à trop regarder à travers champ celui qui se prenait pour une étoile chaude et lumineuse. Un épouvantail effrayant qui saurait chasser les immigrations et autres oiseaux de mauvaises augures. De vieux navets plantés là, attendant comme dans une fable, que la nature ne pouvait ignorer que leurs existences de citrouilles... Y'a plus de saisons! On devait pas te raconter beaucoup d'histoires quand t'étais qu'un gosse qui rêvait d'hier. Mythes et peurs de... [Lire la suite]
Posté par carlogiuliani à 16:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mai 2007

GOUVERNER PLUS BLANC QUE BLANC

Et disparaît soudain un visage de France. L'aubaine ébène d'entrepreneurs sans scrupules. Tête la première. pieds et poings liés. Comme autrefois, nous nous amusions à jouer aux cow boys et aux peaux rouges. Tu te souviens? Bien sûr Nostalgie en noir et blanc des années écoulées. Je me souviendrai longtemps avoir voulu être le général, galonné de médailles jaunes, d'une troupe de gamins de mon âge. Sans que jamais je en puisse comprendre, à cet instant, que cette distinction s'honorait du prix du sang. Sang écarlate.... [Lire la suite]
Posté par carlogiuliani à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2007

LES VACANCES DE MONSIEUR SARKO

Et plonge la frileuse France depuis le ponton d’un yacht, sur les flancs escarpés de la côte. Tête la première. Poumons gorgées à la recherche d’un peu d’air. 5 ans à retenir son souffle. Peut être que cette apnée forcée, nous donnera l’occasion d’entrer dans le livre des records.   4 jours que je dors sur le trottoir de l’Elysée. Don Quichotte des Sans Destinations Fixe. Hier, depuis ma tente Kechua, je les ai vu passer. Derniers conseil des ministres. Grandes eaux sur leurs visages, pour l’image. Le... [Lire la suite]
Posté par carlogiuliani à 22:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2007

NARKO PRESIDENT

Et roule et roule désormais pour longtemps, sur la ligne blanche que tu as saupoudrée, de tant d'années à trafiquer pour ta seule gloire, la si belle France. Tête penchée bien à droite et narines écrasées sur le sol, comme lorsque enfant, nous jouions à la "brouette" - Tu te souviens !...non? T'avais certainement une plus grande chambre que nous autrefois. Des valises pleines de soldats, que tu aimais aligner en rang serré, ainsi qu'aime à le raconter ta mère. T'as dû en passer des heures sur ton parquet... [Lire la suite]
Posté par carlogiuliani à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]