1176420542
























Quoi?

Un blog d'ailleurs classé second chez Wikio

Qui?
Un truc de socialiste tendance Royal au bar. Idées toutes bourrées ou a gerber

Qu'est ce que t'as encore fais?
J'ai écris avec l'entête "binoclards de la rose fanée" - Message n°8 Carlogiuliani

Pourquoi ce post?
Pour répondre aux messages 9 le texte ci-dessous.
Pour répondre au message 10, j'ai décidé que les connexions devaient me revenir.



Mes chères nouilles au beurre,

Vous dîtes : "Ségolène Royal n'a pas vocation a approuvé la lutte armée pour une cause ou autre"
Si Royal ne reconnait pas la lutte armée, bien grand lui fasse...je vais vous prendre une crêpe au sucre.
Je tiens à vous rassurer cher ramaKade, sur le fait que les âmes molles sont bien trop éduquées à la soupe démocratique, pour imaginer le Palais de l'Elysée se transformer en Moneda d'un soir.

Si les membres d'Action Direct se sont forcés à croire qu'une révolution-valait-une balle, l'histoire, elle, ne cesse de raconter que la lutte est souvent le prémice de la transformation sociale. Les fermetures d'usines, les suppressions de postes, les boucliers, les expulsions, les décrets, les lacrymos...sont autant de crimes du pouvoir et de la finance, avec lesquels le genre humain socialiste semble très bien s'accomoder.
Il n'existe finalement aucune différence entre le suicide d'un ouvrier licencié et l'assassinat d'un patron crapuleux. Elles ne sont que les conséquences de la même déviance. Celle d'un mécanisme cynique. Il ne faudrait donc pas interroger l'histoire trop vite.

Car si Sarkozy à saccagé le programme du Comité National de Résistance pour tuer le père, les socialistes jouent la même représentation à l'égard de la gauche. Celle d'il y a 20 ans. Perdue dans les illusions d'un grand soir, mais qui avait au moins le mérite de se rester fière et debout.

Pour l'heure, il n'y aura aucune lutte armée. Parce qu'elle n'est ni une cause réelle et sérieuse, ni même une possibilité. L'Etat policier et ses ramifications mondiales, ne permettent pas d'envisager ce type de scénario dans notre pays.

Mais si nous n'envisageons pas de nous attaquer aux Hommes, comprenez que nous n'épargnerons pas pour autant vos objets. Vos panneaux publicitaires (partenariat public-privé). Les 1700 caméras de vidéos surveillance qu'envisage d'installer la Mairie de Paris. Vos ministères, vos Bon Marché, vos reconduites à la frontière et vos bunkers de St Germain des Près.

Savez vous encore vous opposer de votre corps???


Vous dîtes : "Concernant Marina elle a dit qu'elle ne connaissait pas assez le dossier pour se prononcer"
Branlette poussive mon cher ami. Il y a eu assez de sources, de voix, de cris et de colères pour bien comprendre que la prétendante, joue sur le refrain des victimes. Preuve en est, vous dites plus loin

"...la société socialiste qu'elle veut créer est celle du respect et pour cela elle doit penser à l'ensemble de la société comme les victimes d'attentats terroristes"

Elle est belle l'héritière de Mitterand. A brasser de la bravitude. A fouler la Chine comme son mentor et qui ne ne se souvient plus de la parole de la France. Celle donnée par François Miterrand, qui offrait l'asile politique à ceux qui avait renoncé à la violence. Vous avez perdu le peu du charisme du "francisqué de Jarnac" et les idées de Jaurès, dans le caniveau de la rue du croissant.

On ne peut prétendre à sa gauche lorsque l'on est pas foutu, de reconnaître à un homme d'avoir purgé sa peine. D'avoir renoncé à vivre, puisqu'il avait tué. Quelle est donc cette double peine qui impose à un celui qui à tué il y a 20 ans de ne pouvoir ni parler, ni prétendre. C'est de l'humiliation criminelle dont il s'agit aujourd'hui et non du fleurissement d'une tombe. Etre de gauche c'est se transcender, pour chaque fois retrouver son idéal. 

Vous dîtes : "Ségolène Royal est amenée un jour à prendre en mains les destinées de notre pays, elle ne peut donc se permettre de tomber dans la radicalité extrême car cela lui sera reprochée dans le futur et on s'en servira contre elle"
Cette fascination perverse et sectaire n'augure rien de participatif au sein de votre courant. Si tu vois Ségolène Royal comme la Vierge Marie, tu nous permettra d'y voir la tentation du mal.
Par ailleurs ce "elle ne peut donc" chuchotée dans ta phrase dit toute la fébrilité d'un socialisme, qui agit par a coups et sensationnalisme. Elle ne peut donc se permettre, suggère qu'elle pourrait le faire mais qu'elle ne sait pas. Ta conclusion est articulée de la même manière.
"Alors je  te demande de ne pas lui demander l'impossible en ayant toujours en tête qu'elle représente l'espoir pour la gauche"

J'hésite encore à placer les mots guimauves, vide et rose fanée quelque part...


Amicalement
Kasimir