29 septembre 2008

Jean Sarkozy relaxé


moto




















Dans l'affaire de la motocyclette du marmot, dite aussi l'affaire du scooter du fils du président de la République,  le tribunal correctionnel de Paris à relaxé Jean Sarkozy et condamné le plaignant, Mr Hamed Bellouti, à 2000 euros pour... procédure abusive.

En Octobre 2005, Mr Bellouti qui circule en BM Place de la Concorde se fait percuter par un scooter qui prend aussitôt la fuite. Décrivant le conducteur de l'engin comme "jeune" et "imberbe", le plaignant a le temps de relever la plaque d'immatriculation de l'engin. Sans réponse du prévenu a sa compagnie d'assurance, Mr Bellouti fini donc par porter plainte en janvier de l'année suivante.

En avril 2007 sentant l'affaire tourner au vinaigre, il joint le commissariat du XVIème arrondissement de Paris, où on lui annonce que sa plainte à tout simplement été perdue. Son assurance qui en a gardée trace finie par lui révéler la véritable identité du conducteur...Jean Sarkozy de Nagy-Bocsa. Quenéni! Mr Bellouti souhaite le remboursement des dégats occasionnés, soit 260 euros.

Mai 2007 coup de théatre (j'adore cette phrase), en pleine campagne électorale le Piagio incriminé, volé, est  retrouvé par la police en à peine 10 jours. NCIS, experts de TF1, Navaro et Julie Lescaut la maréchaussée déploie les grands moyens pour retrouver le joujou du môme, quand moins d'un 1 scooter sur 10 est retrouvé sur les 200 volés chaque jour.

Mr Bellouti porte donc son affaire devant le tribunal. Très vite les experts se chient dessus. Selon eux, impossible de constater que le choc décrit est pu occasionner le type de dégats décrits.

11 septempbre 2007, après une audience de 4 heures (rien que ça), le jugement est renvoyé. Deux jours plus tard, Maître Herzog, le baveux du pouvoir, contact l'avocat de Mr Bellouti pour un arrangement à l'amiable qui serait soumis à un mutisme total à l'égard des médias.

Fuck! Mr Bellouti ira jusqu'au bout. Sous l'emprise de la folie et probablement de psychotropes gauchistes du style "justice pour tous", le plaignant fini le 28 septembre par se faire dégouter à jamais de la justice. Le tout pour 2000 euros...et un feux arrière droit.


Note du Blogeur : La Place de la Concorde débouche sur les Champs Elysées et s'offre comme le parcours idéal pour se rendre à...Neuilly Sur Seine. Mais n'importe quel expert viendrait me prouver le contraire

Posté par carlogiuliani à 17:49 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires sur Jean Sarkozy relaxé

    ça vous étonne, vous ?

    Posté par Lucide, 30 septembre 2008 à 09:23 | | Répondre
  • Jean II Noeud yi

    Si on n'y regardait un peu de plus près, je vous fiche ma main au feu que ce Hamed machin n'est pas en situation régulière sur notre territoire.
    Et la voiture ? volée sans aucun doute.
    Notre justice se montre décidément trop laxiste à l'égard de multi récidiviste étranger de surcroit.
    Allez Brice fait ton boulot vire moi cette racaille du sol national.

    Posté par Divin Marquis, 30 septembre 2008 à 22:54 | | Répondre
  • joe dalton junior

    Mr Bellouti a, depuis, fait appel du jugement.je ne sais pas quand aura lieu le procés en appel de "joe dalton junior" mais ce serait drole d'organiser une "manif de droite" pour l'occasion...
    au plaisir. le saviez'ouv

    Posté par le saviez-vous, 09 octobre 2008 à 23:43 | | Répondre
  • au fete pour la voiture je te rassur elle est pas volé

    Posté par maeva, 09 mars 2009 à 18:38 | | Répondre
Nouveau commentaire