02 décembre 2007

Vladimir, Hugo et François vont à la chasse

Aujourd'hui c'est jour d'élections. Du Caucase au Vénézuela en passant par la Seine Saint Denis, les gens sont appelés à bourrer des urnes. Car c'est bien de cela qu'il s'agit. Combler des espoirs d'hommes déçu, en leur signant des blancs seing.Et certains de ces hommes, voulaient pouvoir passer outre la rigueur des joutes démocratiques. Arrachant jusqu'aux rideaux des isoloirs, pour regarder dans les yeux, ceux qui leurs opposaient encore des poussières de résistance. Une pleine poignée de poussières jetées aux yeux de son ennemi,... [Lire la suite]
Posté par carlogiuliani à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2007

Si la rupture en avait

...Si la rupture avait des couilles, elle proposerait d'échanger son propre corps, au front large et à la mèche molle, contre celui d'Ingrid Betancourt. Nous débarassant à moindre frais, d'un mètre 68 de décadence sociale...signez en bas
Posté par carlogiuliani à 02:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 décembre 2007

Les étudiants font des pieds, des mains et finalement des doigts d'honneurs, à Valérie Pécresse

Parfois la vie politique doit être dure. Sous fifre d'un gouvernement qui s'en donne l'apparence, Valérie Pécresse, au sourire si naïf, va vient, prend des vents...avant de les rendre. Des élèves qui ne se lèvent pas lorsque la ministre entre dans les studios du marchand d'arme. Des mains qui ne saluent pas, lorsque Pécresse tend la sienne. Car un homme politique apprend déjà ça. Tendre ses doigts de l'autre côté des barrières. Comme si dans la paume moite pouvait se recueillir, ce que les âmes agglutinées cherchent depuis si... [Lire la suite]
Posté par carlogiuliani à 01:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]